Lettre à mon bébé

Publié le par Maviedemaman21

Lettre à mon bébé

Il y a un an déjà je vivais le plus beau jour de ma vie ; le jour où j’allais te rencontrer pour la 1 ère fois. Malgré la douleur, j’avais hâte de te découvrir, de te toucher, de te sentir. Après quelques heures de travail, à 13h11 exactement, mes efforts ont été récompensés. Une vague de bonheur s’est alors propagée en moi et des larmes de joie ont coulés. Après 9 mois d’attente, tu étais enfin parmi nous. Notre vie allait être à tout jamais changée. Quelques minutes après ta naissance, un moment magique a eu lieu : celui de ta 1 ère tétée, en peau à peau. Tu t’es débrouillé comme un chef !

Au fil des jours j’ai appris à te connaitre, à te découvrir. Chacune de tes petites mimiques me faisait sourire et parfois même m’émouvait tellement que mes yeux se remplissaient de larmes.

Les premiers jours tu étais un bébé très calme qui ne pleurait jamais, on était tellement étonné qu’à chaque professionnel qu’on rencontrait on posait la question de savoir si c’était normal ! Mais vers tes 1 mois les choses ont commencé à changer, on sentait que tu n’allais pas bien, et les tétées devenaient difficiles. En effet tu souffrais d’un RGO et le temps de mettre en place un traitement et qu’il fasse effet, nous avons vécu de nombreux jours difficiles à te voir souffrir. Malgré cela tu as quand même commencé à nous faire des sourires, et depuis tu souris tout le temps et à tout le monde.

Tu grandis et tu changes de jour en jour, et bien trop vite à mon goût !

Durant cette année tu es passé d’un tout petit bébé à un petit garçon qui marche et qui appelle « maman » et « papa ». C’est fou comme le temps passe vite, pourtant une année pour nous ce n’est rien, mais pour toi cela représente toute ta vie.

Durant cette année tu m’as comblé de bonheur par tes sourires, tes câlins, nos moments tétées à tous les deux, nos nuits passées à dormir ensemble, sentir la chaleur de ton petit corps contre moi et te savoir au meilleur endroit au monde dans mes bras.

Bien sûr il y a eu des jours et des nuits plus durs que d’autres, où je n’ai pas toujours été la maman bienveillante que j’aurai voulu être, me laissant submerger par la fatigue de ne pas dormir des nuits entières sans me faire réveiller, de manquer de patience ou d’être énervée simplement parce que ce n’était pas une bonne journée. Mais malgré cela et quoiqu’il arrive je t’aimerais toujours et comme je te le dis à chaque fois je suis désolée si par moment il m’arrive de crier ou de te laisser pleurer 5 minutes le temps d’aller prendre l’air quand je sens l’énervement monter en moi. Et je me dis que plus tard quand tu n’auras plus besoin de moi pour t’endormir, que tu passeras toute la nuit dans ton lit ou que tu ne viendras plus me réclamer d’être porté alors que je suis occupée, mon petit cœur de maman sera un petit peu triste de ne plus partager ce genre de moment avec toi.

Durant cette année, tu as commencé à découvrir le monde à travers tes petits yeux de bébé, et maintenant tu adore aller toucher tout ce qui t’entoure, observer les gens autour de toi et commencer à les imiter. Tu aimes bien jouer avec les autres enfants, tellement que tu en oublies de me dire au revoir quand je te dépose à la crèche et que d’autres copains sont déjà arrivés avant toi.

Durant cette année, je me suis rendue compte à quel point j’étais fière de toi. Fière de tous tes progrès, fière de te voir heureux, fière de te voir si souriant et sociable, et tout simplement fière d’être ta maman. J’espère que toi aussi tu es fière de toi et un petit peu de ta maman aussi.

Durant cette année, j’ai appris à aimer autrement, à aimer plus fort, déraisonnablement, je me dis que jamais je pourrais aimer quelqu’un aussi fort que toi.

Une année qui s’est donc écoulée, qui est passée beaucoup trop vite. D’un côté j’ai l’impression que c’était hier que tu es arrivé au monde, et d’un autre j’ai déjà du mal à me souvenir combien tu étais petit il y a tout juste 365 jours.

Je te souhaite un joyeux premier anniversaire mon bébé d’amour, j’espère que tu ne m’en voudras pas si tu aperçois quelques larmes au coin de mes yeux. C’est tellement dur de se dire que chaque jour tu grandis d’avantage, que plus jamais tu seras mon petit bébé, et qu’un jour tu seras un grand jeune homme qui aura à son tour des enfants. Mais je ne peux pas t’empêcher de grandir, j’espère juste que, malgré les années qui vont passer, tu retiennes que je serais toujours là pour toi et que je t’aimerais toujours quoiqu’il arrive.

Joyeux anniversaire mon amour !

Ta maman qui t’aime pour toujours

Lettre à mon bébé

Publié dans Tranche de vie

Commenter cet article

Cindy 07/12/2016 13:43

Très émouvant mais c'est exactement ce qu'on ressent
Joyeux anniversaire Loic

Maviedemaman21 07/12/2016 15:28

Merci :)