Faites lui confance et faites vous confiance

Publié le par Maviedemaman21

Faites lui confance et faites vous confiance

La confiance entre vous et votre enfant est une chose primordiale. En tant que parents il faut être persuadés que vous savez répondre aux besoins de votre enfant et les reconnaître. Il faut aussi faire confiance à votre enfant, à la capacité qu'il a de vous montrer ses besoins.

J'ai plusieurs exemples qui me viennent en tête et le dernier date de ce matin ! A 9h, Bébé a voulu que je le prenne dans mes bras, ce que j'ai fait, et ensuite il a signé "dodo". en tant normal il ne fait pas sa sieste avant 10h30 voir 11h. J'aurai pu me dire qu'il ne signait pas vraiment pour dire qu'il voulait aller dormir et le faire tenir jusqu'à son heure "habituelle" de sieste, j'imagine alors qu'il aurait pleuré une bonne partie de la matinée, que je me serais énervée parce que je ne pouvais pas faire mon ménage... Au lieu de ça j'ai décidé de lui faire confiance, de me dire que s'il demandait à aller se coucher c'est qu'il en avait besoin. Après l'avoir fait téter, je l'ai déposé dans son lit et depuis il dort à point fermé !

D'ailleurs en parlant de sommeil, celui commence à changer depuis quelques semaines, encore une fois parce que j'ai décidé de lui faire confiance. Avant la plupart du temps le coucher était long et fastidieux, au bout d'un moment j'en avais marre, pour la sieste j'abandonnais et pour le soir je demandais à Papa de prendre le relai. J'étais persuadée que Bébé ne pouvait pas s'endormir seul, qu'il avait absolument besoin du sein pour s'endormir. Je m'entêtais donc à vouloir le faire téter pour qu'il s'endorme et m'énervait quand il ne voulait pas. Si je le posais dans son lit encore éveillé, j'étais persuadée qu'il ne s'endormirait pas Maintenant je le fais toujours téter avant de le coucher mais quand il ne veut plus on fait un gros câlin et ensuite je le mets dans son lit (maintenant il me montre même de lui même son lit), et je lui mets sa veilleuse Winnie (je ne suis même pas sur qu'il en ai besoin, c'est plutôt une façon pour moi de me rassurer de me dire qu'il ne s'endort pas tout seul) et il s'endort ! Ca lui arrive de râler un petit peu mais ça ne dur jamais très longtemps. Si ça dure c'est que quelque chose ne va pas et je retourne le voir. Depuis ce changement, les couchers sont devenus en plaisir ! Peut être aussi que c'est son âge qui fait que maintenant il peut s'endormir seul, mais il a quand même fallu passer le cap de me dire qu'il pouvait le faire. Les nuits il se réveille encore mais (quand tout va bien) seulement 2 fois contre 4-5 fois avant. On tient peut être le bon bout !

Je vous en avais aussi déjà parler dans mon article sur l'allaitement, c'est grâce à la confiance en mon bébé et en moi que j'ai pu surmonter une grosse baisse de lactation et faire qu'au jour d'aujourd'hui j'ai pu dépasser les 1 an d'allaitement !

A la maison, on pratique la motricité libre (c'est à dire qu'on impose pas une position au bébé dans laquelle il ne peut pas se mettre seul et se défaire seul, par exemple on ne l'a pas assis avant qu'il sache le faire lui même ou on ne l'a pas fait marché en lui tenant les bras avant qu'il marche seul). Cela permet à l'enfant de découvrir par lui même les capacités de son corps mais aussi de se faire confiance car il peut acquérir par lui même de nouvelles capacités sans l'aide d'un adulte. Mais il faut bien entendu que les parents lui fassent également confiance et le laisse explorer son environnement (en toute sécurité bien sur). Je lui fais confiance pour descendre les marches, pour monter sur son fauteuil et en descendre, pour descendre du canapé, pour marcher dehors...

On a aussi pratiquer la DME et c'est aussi une histoire de confiance. Il faut avoir confiance dans la capacité de votre enfant à se nourrir seul selon ses besoins, mais aussi avoir confiance dans votre capacité à vous de lui fournir des aliments qu'il pourra correctement appréhender.

 

Faites lui confance et faites vous confiance

Cet article n'était pas prévu, écrit un peu à la va vite et sur le moment, mais je tenais à vous le dire, faites confiance à votre enfant et à vous même

Publié dans Tranche de vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article