Le sevrage nocturne

Publié le par Maviedemamannatur'elle'ment

 

A bientôt 21 mois mon fils fait (enfin) "mes" nuits depuis quelques semaines (sans compter le vacances qui l'ont un peu chamboulé), depuis qu'il ne tète plus la nuit. Ce sevrage il ne l'a pas enduit de lui même, c'est moi qui ai prit la décision. Je supportais de moins en moins les nombreux réveils nocturnes (toutes les 3h environ) ainsi que le tétouillage.

Ce n'est pas une méthode magique que je vais vous décrire ici, mais juste mon expérience personnelle, comment cela s'est passé pour nous. Au final cela n'aurai pris que quelques jours. Je pense qu'il était prêt à l'accepter (et jamais je n'aurai tenter quand il était bébé). On a continuer le cododo (et on le continue toujours) ce qui nous a aidé aussi je pense.

En temps normal, dès le 1er réveil (sauf si je n'étais pas encore couché), je le prenais avec moi dans le lit, je le faisais téter et on se rendormais ensemble. Je n'ai en fait jamais vraiment essayer de le rendormir autrement qu'au sein, ça me paraissait être la solution la plus facile. Mais les réveils étaient nombreux et bien souvent c'était du tétouillage qui m'empêchait de me rendormir.

J'ai introduit le sevrage tout en douceur. La 1ère nuit il s'est réveillé à 23h (souvent à cette heure ci il est facile à rendormir), je lui ai seulement remis sa tétine qu'il a accepté. Il y a eu un autre réveil vers 2h, cette fois ci j'ai dû le prendre dans mes bras pour un câlin, je lui ai demandé si je pouvais ensuite le remettre dans son lit, il a accepté et s'est rendormi. Si cela n'avait pas été le cas, je l'aurais laisser téter car après tout on avait déjà "sauté" une tétée ce qui aurait été déjà pas mal pour une 1ère nuit. Il y a ensuite eu un autre réveil vers 5h, cette fois ci je l'ai pris avec moi et je l'ai fait téter.

La 2ème nuit, le 1er réveil a été vers 2h, je lui ai redonné sa tétine qu'il a accepté. Ensuite réveil vers 5h, cette fois ci il a eu besoin d'un câlin et il est ensuite retourné sans son lit. Ensuite à 7h il s'est de nouveau réveillé, je l'ai pris avec moi pour téter et on s'est encore rendormi un petit peu.

La 3ème nuit, il y a eu un réveil vers 5h, je lui ai redonné sa tétine. Ensuite réveil vers 6h30 où je l'ai pris pour téter.

La 4ème nuit, il s'est réveillé vers 6h-6h30, et c'est déjà bien ! Pour avoir encore un peu de sommeil en plus, et puis parce que j'aime aussi l'avoir dans le lit avec moi, le matin au réveil je le prends pour faire la téter dans le lit.

Depuis (sauf quand on étais parti en vacances), il se réveille en moyenne entre 5h45 et 7h30. S'il se réveille tôt, il se rendort après la tétée, mais en général après 7h il ne se rendort pas.

Je pense avoir eu de la chance qu'il accepte le sevrage aussi vite, et que cela "marche" aussi bien car il y a des enfants qui sont sevrés la nuit mais qui ne font pas leurs nuits pour autant car ils ont toujours besoin de contact avec leurs parents. Il n'y a pratiquement pas eu de pleurs non plus, et le peu qu'il y a eu c'était dans mes bras, pour les accueillir et lui expliquer ce qu'il se passait.

Il se peut aussi que cela fonctionne mieux si c'est le papa qui va remettre la tétine ou faire le câlin.

Le principe est de le faire en douceur, selon ce que peut accepter votre enfant et vous aussi. Cela m'a fait bizarre la 1ère fois où je me suis réveillée et qu'il dormait toujours dans son lit ! Si le sevrage est long et laborieux, c'est peut être tout simplement que votre enfant n'est pas encore prêt.

Il faut par contre savoir que pour certaines mamans, le sevrage nocturne peut entrainer une baisse importante de lactation, donc si vous voulez continuer d'allaiter la journée c'est aussi à prendre en compte. Pour ma part j'ai ressenti une baisse, mais ses 3 tétées quotidiennes en moyenne suffisent à tout de même l'entretenir.

 

Publié dans Tranche de vie

Commenter cet article