Guide pour choisir son écharpe de portage tissée + tutos

Publié le par Maviedemamannatur'elle'ment

choix écharpe, comment choisir son écharpe, choix écharpe de portage, conseils choix écharpe portage
Guide de l'écharpe tissée

Comment choisir son écharpe tissée ?

Le choix d’une écharpe est souvent compliqué car beaucoup de paramètre rentrent en compte : la longueur, la composition, le grammage...
Je me souviens encore avoir passer des heures sur le site de Oscha avant d’acheter ma 1ère écharpe 😅

Pour vous aidez à y voir plus clair, je vous ai préparé un petit guide.

Ce guide sera également valable pour choisir votre sling puisque les mêmes paramètres (à part la longueur qui est souvent standard) rentre.

J’espère que cela vous aidera et vous plaira

Je vous est également quelques temps iris en bas de l’article pour les noeuds les plus courants.

 

Les différentes compositions des écharpes tissées

Commençons par la composition : les écharpes peuvent être 100% coton ou avoir d’autres fibres qui apportent chacune une spécificité.

Le coton est la composition la plus classique, facile à entretenir et passe partout (easycare), elle peut être utilisée été comme hiver.

Le lin est très solide, léger et aéré. Il permet d’avoir une écharpe soutenante (à grammage identique une écharpe coton/lin sera plus soutenante qu’une écharpe tout coton), cependant il demande souvent plus de rodage pour assouplir l’écharpe (mais tout dépend aussi de la finesse de la fibre), il est souvent visible dans l’écharpe et apporte de irrégularités tout à fait normal. C’est une matière idéale pour l’été.

Le chanvre est très semblable au lin mais plus souple et plus simple à rôder.

Le bambou (en réalité il s’agit la plupart du temps de viscose de bambou), il est aéré, et apporte beaucoup de souplesse et de douceur, idéal pour porter un nouveau né et pour l’été. Il est assez lourd, à grammage identique une écharpe tout coton sera plus soutenante et plus épaisse qu’une écharpe coton/bambou. Le bambou va faciliter le rodage de l’écharpe.

La laine est thermorégulatrice et utilisable en théorie en toute saison. Elle apporte du moelleux, de la soutenance, de la douceur et de l’élasticité à l’écharpe. Elle demande souvent peu de rodage. On distingue plusieurs fibres différentes : le mérinos, le cachemire, et tout ceux qui est en duvet comme le babycamel, le yak... La laine brut peut piquer un peu si on la porte sur la peau nue. Les écharpes avec de la laine nécessitent d’être lavée à la main.

La soie est douce, peu être glissante, elle apporte de la douceur à l’écharpe. Elle se rode facilement et convient de la naissance aux bambins. Par contre c’est une matière qui est lourde donc à grammage identique une écharpe coton/soie sera moins épaisse qu’une écharpe tout coton. C’est une matière qui retient la chaleur donc à privilégier plutôt l’hiver. Elle nécessite également un lavage à la main.

Le seacell, est respirant, doux et soutenant en restant fin. Il possède également des propriétés dermatologiques (aide à la libération de la vitamine E, anti inflammatoire, favorise la cicatrisation...)

D’autres fibres naturelles comme le tencel, le kapok ou encore le modal peuvent être utilisées, ce sont des fibres légères, souple et très douces.

 

Quelle taille d'écharpe choisir ?

Après avoir passer en revu les compositions les plus courantes, parlons maintenant de la longueur.

Les écharpes peuvent mesurer de 2m à plus de 5m !
Taille 2 : 2m60
Taille 3 : 3m20
Taille 4 : 3m60
Taille 5 : 4m20
Taille 6 : 4m60
Taille 7 : 5m20
Taille 8 : 5m60....

Certaines longueurs peuvent varier de quelques cm selon les marques. La longueur des pointes est également à prendre en compte car plus elles vont être longues, plus vous perdrez de longueur utile sur votre écharpe comme on ne peut pas nouer sur les pointes au risque de perdre la tension du tissu. Sur certaines marques comme Amazonas les pointes sont très longues et chez d’autres l’écharpe n’a pas de pointe comme chez Leora.

Pour choisir la longueur de son écharpe il faut prendre en compte sa morphologie (taille et poids) et également les nœuds qu’on souhaite réaliser. Pour un enveloppé croisé par exemple on privilégiera une taille 6 (ou 7 au delà de la taille 46, ou 5 en deçà de la taille 36). Au contraire pour faire un kangourou dos, une écharpe taille 4 est suffisante.

Plus l’écharpe va être longue plus vous aurez de possibilité de nouage mais plus elle sera chère également.

Si vous ne voulez en acheter qu’une, mieux vaut partir sur une taille 6.

Les écharpes plus courtes peuvent être pratique pour porter des bambins car plus rapides à installer quand il veut monter/descendre et moins de tissu qui traine par terre.

La taille que vous utiliser pour dire un enveloppé croisé est appelé « taille de base ». Sur certains tutos vous verrez qu’il est mentionné par exemple « nœud à réaliser avec une écharpe base-2 », cela signifie que si votre taille de base est la taille 6, vous devrez utiliser une écharpe taille 4 pour réaliser le nœud.

 

Le tissage des écharpes de portage

Le tissage utilisé pour les écharpes est spécifique du portage et ne peut pas être trouvé dans les magasins de tissus. En effet sa particularité est d’offrir une légère élasticité en diagonale afin d’offrir un serrage en pli par pli plus précis et un meilleur maintien du bébé.
Je ne vais pas rentrer dans les détails en parlant fils de trame, fils de chaîne, armure...car je ne saurais pas le faire !

Il existe différents tissages en sergé (brisé, croisé, simple...), ces tissages, utilisés sur un métier à tisser classique, permettent d’avoir des écharpes unies, à rayures ou imprimée. L’écharpe est alors uniforme, souvent longue à rôder et à prix accessible. Elles étaient beaucoup conseillés auparavant et le reste encore par certaines écoles de portage.
Le tissage sergé simple est réservé à certains nouages comme le double hamac, et ne convient pas à d’autres comme le kangourou car la tension dans les deux diagonales n’est pas équivalente.
On retrouve également les tissages toile et les tissages satin.

Tous ces tissages, utilisés sur un métier à tissage jacquard à motif permettent d’avoir des motifs plus complexes avec des couleurs différentes sur l’endroit et sur l’envers. Les motifs peuvent être réalisés par différentes couleurs ou par différents tissages. Elles offrent des sensations de portage différentes d’une écharpe à l’autre et sont souvent plus simple à rôder mais peuvent demander plus de précisions pour un bon serrage en pli par pli. Leur prix est souvent plus élevé que les écharpes unies car leur réalisation et plus complexe.

Certaines écharpes possèdent plusieurs épaisseurs de tissus, comme le double gauze ( à retrouver chez Tinge Garden), le double ou le triple satin (à retrouver chez Leora), le double signature (à retrouver chez maison 235), qui permet d’avoir des écharpes soutenantes et moelleuses mais très souple car les différentes couches sont très fines.
Dans le tissages soutenant vous pouvez également retrouver le tissage contra, duo ou en encore puffy chez yaro.

La qualité et l’épaisseur de la fibre utilisée ainsi que l’espacement entre les fibres va également jouer un rôle dans la souplesse et la facilité de rodage d’une écharpe.


 

Le grammage des écharpes de portage

Après avoir passé en revue les différentes compositions, les différentes tailles d’écharpe, et le tissage, je vais aujourd’hui vous parler du grammage.

Le grammage exprimé en g/m2 est la masse du tissu pour un mètre carré. Par exemple pour une écharpe avec un grammage de 250g/m2, cela signifie qu’un mètre carré de cette écharpe pèse 250g.

Ce terme n’est pas réservé aux écharpes, on le retrouve pour tous les tissus et également pour le papier.

En théorie plus une écharpe va avoir un grammage élevé plus elle va être lourde et épaisse et peut donc être compliquée à utiliser, mais plus elle sera soutenante aussi.

En pratique ce n’est pas si simple, car comme on l’a vu dans les compositions, certaines fibres peuvent jouer sur la soutenance d’une écharpe sans pour autant l’alourdir. On a vu également hier que le tissage joue aussi sur le confort de l’écharpe et que certaines techniques permettent d’avoir des écharpes de haut grammage tout en restant très maniables et adaptées à tous les niveaux.

En général le grammage est indiqué quand on achète une écharpe. S’il ne l’est pas il est toujours possible de le calculer en divisant la masse de l’écharpe par sa surface.

D’une manière très générale, pour les nouveaux nés l’idéal est une écharpe à grammage inférieur à 250-260g/m2 pour avoir un tissu fin, souple, qui moule bien bébé, qui facilite le pli par pli et qui ne fasse pas une grosse corde au creux de ses genoux. Plus tard vous pourrez porter en double couche pour palier le manque de soutenance (ce qui n’est par contre pas possible en sling).

Pour porter un bambin, mieux vaut privilégier les hauts grammages, au delà de 280/300g/m2. Les grammages les plus élevés peuvent aller jusqu’aux alentours de 450g/m2, on parle alors de « couettes »

 

Quelles marques d'écharpe de portage choisir ?

 

Ils existent de très nombreuses marques d’écharpes avec également des prix allant de moins de 100€ à plus de 300/400€ (voir même beaucoup plus !).
En atelier ou sur les réseaux je recommande des marques que j’ai pu tester en m’adaptant au budget des parents.

La marque Little Frog arrive en tête, leurs écharpes présentent un excellent rapport qualité prix, le rodage est pratiquement inutile (sur tous les modèles que j’ai pu tester en tout cas), les compositions et les modèles sont variés mais pas trop important non plus pour s’y retrouver facilement. Ils font de parfaites écharpes à boule de bébé comme celles en coton/tencel ou coton/bambou, mais également d’autres plus soutenantes pour les bambins.

Dans le même rapport qualité/prix il y a également la marque Yaro qui propose beaucoup de modèles et de compositions différentes, ce qui peut parfois compliquer le choix. Certaines demandent plus de rodage que d’autres. On retrouve également une des écharpes les moins chères du marché : la yaro broken twill 33 (basic) à 29€ la taille 6, et leur collection newborn est également très accessible (@melodiepi a fait une revue dessus récemment )

J’aime également beaucoup la marque Néobulle, qui propose des écharpes plus sobres, souvent tout coton (bio), fabriquées en France.

Dans un budget un petit peu plus élevé vous pouvez retrouver les marques Didymos (pionnier de l’écharpe tissée) et LennyLamb qui proposent également un grand choix d’écharpe de qualité.

Si vous avez envie de craquer pour une écharpe haut de gamme, fabriquée en édition limitée vous pouvez vous tourner vers :
- Tinge Garden qui est la 1ère marque française à proposer des écharpes artisanales, tissées dans un nombre d’exemplaires limités. Les compositions et les tissages sont variés. Il existe 4 patterns différents. Ses écharpes sont, pour le plus grand nombre, fines et faciles à manipuler. Elle propose également des slings 100% lin dans une gamme de prix très accessible et de fabrication française. La structure de son site permet de trouver facilement une écharpe qui vous correspond en fonction de votre niveau et de l’âge de votre bébé.

Leora qui propose des écharpes plus épaisses mais qui reste très souples et faciles à manipuler. Elles sont très soutenantes avec des grammage entre 300 et 400 g/m2. Il existe 4 patterns (+ un 5ème pour les slings).C’est une marque qui implique beaucoup les parents dans la création de ces écharpes et partage beaucoup autour de la fabrication, des matières qu’elle choisit, des tissages...

Maison 235, une des marques les plus récentes, qui propose des écharpes de très gros grammage, avec un effet couette et un moelleux incomparable.

 

Lexique du portage

Il est souvent recommandé d’acheter une écharpe d’occasion car l’écharpe aura déjà été utilisée et sera donc plus souple. Mais quand on regarde les petites annonces sur le groupes de vente on a souvent l’impression que les vendeuses parlent une autre langue 😂

Je vous ai donc préparé un petit lexique pour y voir plus clair :

RODAGE : assouplir l’écharpe
TRADE : échange
RETAIL : prix de vente initial
TV : valeur d’échange
MV : valeur marchande (elle peut être inférieur ou supérieure au retail)
LICORNE : écharpe rare
ISO : in search of, je suis à la recherche de cette écharpe
DISO : desperatly in search of, je suis désespérément à la recherche de cette écharpe
FSO : for sale only, à vendre uniquement
FTO : for trade only, à échanger uniquement
FSOT : for sale or trade : à vendre ou à échanger
DIBS : do inform before release, informe moi avant de vendre
RELEASE : vente
CHICKEN : risque de changer d’avis
STIH : soft tape in hand, mesure de l’écharpe dans les mains (contraire de à plat)
ALL IN : prix frais de port et frais paypal compris
FPPC : frais paypal compris
FDPC : frais de port compris
FLUFFY (MAIL): réception de colis
OTW : on the way, écharpe en cours de livraison
LOOMSTATE : avant lavage
FEEDBACK : le plus souvent lien qui envoie sur un groupe Facebook dédié aux appréciations des différentes ventes et voyages
HE : high end, écharpe tissée dans un nombre d’exemplaires réduits et non retissées
VOYAGE : écharpe prêtée par une maman à une ou plusieurs autres mamans

 

N'hésitez pas à partager ce petit guide s'il vous a aider afin d'aider d'autres personnes :)

 

Retrouvez moi sur les réseaux sociaux pour plus de conseils, tutos...

Facebook : Ma vie de maman natur'elle'ment/ Monitrice de portage Dijon 21

Instagram : @maviedemaman_naturellement

Tuto enveloppé croisé

Tuto kangourou devant

Tuto portage dos

Publié dans Portage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article