Pourquoi porter son bébé de façon physiologique ?

Publié le par Maviedemamannatur'elle'ment

Portage physiologique VS portage non physiologique

Pourquoi porter de manière physiologique ? 

Lorsque bébé est en position physiologique : base soutenue d'un creux de genou à l'autre, genoux plus hauts que les fesses, bassin basculé, dos arrondi et tête qui repose sur le porteur, il est dans sa position naturelle qui permet :

- de respecter la cyphose naturelle de son dos (dos en C) et de protéger sa colonne vertébrale des chocs. En effet, le nouveau né n'a pas les disques intervertebraux matures, et en le portant avec le dos droit, les pas du porteur entraîne des petites secousses qui font se tasser la colonne de bébé. 

- de permettre au bébé d'être dans sa capacité d'aggripement. Avec les genoux remontés et les mains libres, le bébé peut s'aggriper au corps du porteur, une dialogue tonique se crée entre les deux corps et le bébé peut ajuster sa position en fonction des mouvements du porteur. Dans un portage non physiologique, le bébé ne peut pas s'aggriper.

- de rendre bébé plus actif dans son portage. Dans la continuité du point précédent, si bébé peut s'aggriper, il est plus acteur de son portage. Il paraît aussi moins lourd pour le porteur. Dans un portage non physiologique, comme bébé ne peut pas s'aggriper, il laisse son poids aller en arrière contre le dossier, ce que le porteur compense en se penchant légèrement en arrière.

- une bonne maturation des hanches. En position physiologique, la tête du fémur et le cotyle sont parfaitement positionnés ce qui permet le bon développement de l'articulation et sa stabilisation. Dans les portages non physiologiques, les jambes sont pendantes et l'articulation de la hanche ne s'emboîte pas correctement. 

Malheureusement on voit encore trop de bébé portés de façon non physiologique, alors n'hésitez pas à partager l'information ☺️

Publié dans Portage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article