Test et avis : le DidyTaï de Didymos

Publié le par Maviedemamannatur'elle'ment

DidyTaï Twisted Lisca Emerald à gauche et Ada Malachit à droite

Il y a quelques jours on a reçu deux DidyTaï (un pour vous le présenter et pouvoir le faire essayer aux parents lors des ateliers et un autre qui sera bientôt à gagner sur ma page, je vous dévoile d'ailleurs lequel dans l'article ^^).

La marque Didymos a été crée en 1972 par Erika Hoffmann, c'est donc une des premières marques d'écharpes de portage qui a vu le jour ! Le DidyTaï, qui est un mei-taï lui est né en 2008.

Le mei-taï :

(ou mei-daï ou med-daï) est un porte bébé chinois, excellent compromis entre l'écharpe et le préformé (porte-bébé avec ceinture à clip et bretelles rembourrées). En effet on retrouve le confort du portage en écharpe avec la simplicité d'installation d'un préformé. Il permet également aux deux parents de porter sans avoir besoin de refaire les réglages comme pour les préformés. Il est réalisé en tissu d'écharpe, composé d'un tablier (le plus souvent avec une capuche), de pans déployables et d'une ceinture à nouer. La base et la hauteur du tablier peuvent être réglables

En règle générale, le mei-taï s'utilise plutôt à partir de 4-5 mois (comme les préformés), quand l'écartement naturel de hanches est un peu plus important et quand le bébé n'est plus en cyphose totale, et la limite d'âge sera différente d'un mei-taï à un autre en fonction de la grandeur du tablier mais également du confort du porteur. Dans certains cas (bébé RGO par exemple) et avec certains mei-taï dont la largeur de la base ne va pas forcer l'écartement des hanches (le DidyTaï en fait parti), on peut les utiliser plus tôt (l'idéal étant quand même de rencontrer une monitrice de portage pour s'assurer que toutes les règles de sécurité du portage sont respectées et pouvoir essayer différents moyens de portage et/ou position qui pourraient mieux correspondre à la physiologie d'un nouveau né)

DidyTaï Twisted Lisca Emerald

 

Caractéristiques du DidyTaï :

Le Didytaï possède un tablier de 40cm, avec une base réglable par son milieu de 20 à 45 cm. Ses pans mesurent environ 2m10 et chaque côté de la ceinture mesure 85cm.

Il possède également une capuche dans le prolongement du tablier (et non pas cousue) qui peut se resserrer et s'attacher grâce à des passants se trouvant sur les pans.

La hauteur du tablier n'est pas réglable.

Réglage de la base au maximum
Réglage de la base au minimum

 

Les deux modèles que je vous présente sont :

  • le Twisted Lisca Emerald (il n'est malheureusement plus disponible sur le site), 100% coton organique, 230g/m2, très fluide, très doux, légèrement texturé, avec une couleur magnifique.
  • le Ada Malachit (celui qui sera à gagner), 100% coton organique, 190g/m2, plus léger et plus aéré, également plus texturé et un peu moins doux et tellement beau !

Tout comme les écharpes, les deux ourlets des pans sont différenciés, ce qui facilite le serrage et l'installation.

 

Test :

Le DidyTaï est le premier mei-taï que je teste. Enfin non en réalité le deuxième, mais le premier que j'avais reçu je n'avais pas réussi à l'installer ! Avant cela j'étais déjà assez mitigée sur ce genre de porte-bébé car les écharpes en elle-même ainsi que les préformés me convenaient très bien, je ne voyais pas du coup l'intérêt de coupler les deux,  plus le fait que je n'avais pas réussi à installer le précédent... je vous avoue que j'étais quand même un peu septique avant d'essayer le DidyTaï. Quand je les ai reçu j'ai d'abord été admirative de leur beauté, la douceur et la souplesse du tissu (j'ai également rarement touché des écharpes Didymos, on ne peut donc pas dire qu'ils prêchaient une convertie ^^). Une fois dépliés, j'ai vraiment eu hâte de les essayer (et je me suis dit aussi crotte je n'arriverais jamais à les replier aussi bien dans leur boîte :D) mais avant cela j'ai remarqué plein de petits détails qui m'ont immédiatement séduite comme les passants des deux côtés des pans, les ourlets différenciés, la capuche dans le prolongement du tablier et ultra réglable, le réglage de la base par le milieu...

Je l'ai d'abord testé avec mon poupon lesté taille nouveau-né (on se rend compte sur les photos que le 2ème essai était quand même plus convaincant que le premier) et comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous, le réglage au minimum de la base permet un excellent positionnement de la base du bébé. Le fait que le serrage se fasse par le milieu permet au tissu d'être replié uniformément sur toute la largueur, contrairement aux bases qui se règlent avec des cordons de chaque côté, ce qui est d'autant plus confortable pour le bébé. La souplesse du tissu lui permet de bien enrouler son dos, et même si le tablier n'est pas réglable en hauteur on peut facilement la moduler en travaillant le tissu. La capuche se resserre et sert ainsi de cale nuque. Il me semble vraiment adapté dès le plus jeune âge (et je pourrais vous le confirmer dans quelques semaines)

DidyTaï avec un nouveau né

Je l'ai également testé avec mon fils de 28 mois, le tablier lui arrive sous les bras, mais je pense qu'en jouant un peu sur l'installation et également avec la capuche on pourrait réussir à le faire monter plus haut (mais je vous avoue qu'avec mon gros ventre je n'ai pas trop chercher à le faire ^^). Je l'ai porté le temps d'aller faire une course au centre commercial et le confort était vraiment au rendez-vous (malgré mes presque 8 mois de grossesse). On retrouve vraiment le confort de l'écharpe, avec la polyvalence possible au niveau des nouages, ainsi que la rapidité d'installation du préformé. Je le conseillerais vraiment aux parents qui ne sont pas encore très à l'aise avec l'écharpe mais qui aime son côté fluide et nouer, et qui recherche également un côté sécuritaire qu'on retrouve grâce à la ceinture ventrale qui permet d'installer le bébé et le maintenir par la base avant de faire les nouages.

 

Portage double en mei-taï DidyTaï

 

Je n'ai pas réussi à trouver d'information concrète sur l'âge d'utilisation du DidyTaï, mais je pense qu'il peut s'utiliser à partir d'un mois jusqu'à 2/3 ans (tout dépend bien sur du poids et de la taille de l'enfant).

 

Les pans sont cousus sur le tablier avec des petits plis courts et serrés, ce qui, je trouve, apporte plus de confort avec un petit côté moelleux. On peut également jouer sur le déploiement sur l'épaule, selon son gabarit et ses habitudes et améliorer encore le confort. Leur grandeur permet de réaliser un grand nombre de nouages et également de porter sur la hanche.

Moi qui n'étais de prime abord pas du tout convaincue par les mei-taï, le DidyTaï est un réel coup de coeur que j'ai hâte de le présenter aux parents lors de mes ateliers mais également de l'utiliser avec mes enfants.

Je pense que le fait de les avoir essayer en étant enceinte à également fini de me convaincre car, même si j'adore les écharpes, l'installation n'est pas toujours évidente avec le ventre et le préformé n'en parlons pas, je ne l'ai plus utilisé depuis le début de ma grossesse car la ceinture ne m'est vraiment pas confortable ! Avec le DidyTaï j'ai vraiment retrouver le mélange des deux et avec une ceinture qui n'est pas du tout gênante et peut très bien se nouer au dessus du ventre.

Pour ceux qui préfère les ceinture à clip, Didymos a sorti l'année dernière le DidyKlick.

Pour encore plus de détails sur le DidyTaï, je vous laisse visionner ma vidéo :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article